Un discours, si magnifique fût-il, n’a pas plus d’existence, après qu’il a été prononcé, qu’un nuage Garçon Maurice

Un discours, si magnifique fût-il, n’a pas plus d’existence, après qu’il a été prononcé, qu’un nuage léger, dont la forme et la couleur peuvent inspirer l’admiration, mais qui s’évanouit vite, et ne laisse plus de trace que dans le souvenir.
Essai sur l’éloquence judiciaire (1931)
Citations de Maurice Garçon
Maurice Garçon

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.