Un couard qui s’est monté la tête ressemble à un vilain qui se met en dépense, et pousse toujours le Nerval Gérard de

Un couard qui s’est monté la tête ressemble à un vilain qui se met en dépense, et pousse toujours les choses à l’extrême.
Contes et facéties (1852), La main enchantée
Citations de Gérard de Nerval
Gérard de Nerval

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.