Tu peux m’ouvrir cent fois les bras, – C’est toujours la première fois. Ferrat Jean

Ajouter un commentaire

Tu peux m’ ouvrir cent fois les bras,
C’ est toujours la première fois.
C’est toujours la première fois (1965)
Citations de Jean Ferrat
Jean Ferrat

Laisser une réponse