Tu perds ta peine, douleur; si importune que tu sois, je n’avouerai jamais que tu sois un mal. Cicéron

Tu perds ta peine, douleur; si importune que tu sois, je n’avouerai jamais que tu sois un mal.
Tusculanes, II, 25
Citations de Cicéron
Cicéron