Toutes ces infamies nous déshonoreraient aux yeux de l’Europe et de la postérité, si l’Europe et la Alembert Jean le Rond d’

Toutes ces infamies nous déshonoreraient aux yeux de l’Europe et de la postérité, si l’Europe et la postérité pouvaient ignorer qu’elles ne sont pas l’ouvrage de la nation, mais de la partie honteuse de la nation, malheureusement accréditée.
Lettre au roi de Prusse, 29 juin 1775
Citations de Jean le Rond d’Alembert
Jean le Rond d’Alembert

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.