Toutes blessent, la dernière tue. Anonyme