Tout le monde voulait être unique, mais en réalité tout le monde avait envie de ressembler à la même Beigbeder Frédéric

1 Commentaire

Tout le monde voulait être unique, mais en réalité tout le monde avait envie de ressembler à la même couverture de magazine. … on croyait tomber amoureux, alors qu’ on obéissait à une campagne «guess».
Au secours pardon (2007)
Citations de Frédéric Beigbeder
Frédéric Beigbeder

Une réponse à “Tout le monde voulait être unique, mais en réalité tout le monde avait envie de ressembler à la même Beigbeder Frédéric”

  1. dicocitations

    Extrait d'André Gorz : Une vie a aimer

    André Gorz, philosophe et essayiste, livre dans Lettre à D. le plus personnel des récits : une longue déclaration d’amour à celle qui est sa femme depuis plus d’un demi-siècle.

    Avant de te connaître, je n’avais jamais passé plus de deux heures avec une fille sans m’ennuyer et le lui faire sentir. Ce qui me captivait avec toi, c’est que tu me faisais accéder à un autre monde. Les valeurs qui avaient dominé mon enfance n’y avaient pas cours. Ce monde m’enchantait. Je pouvais m’évader en y entrant, sans obligations, ni appartenance. Avec toi, j’étais “ailleurs”, en un lieu étranger, étranger à moi-même. Tu m’offrais l’accès à une dimension d’altérité supplémentaire, à moi qui ai toujours rejeté toute identité et ajouté les unes aux autres des identités dont aucune n’était la mienne.[…]

    Rien ne peut rendre compte du lien invisible par lequel nous nous sommes sentis unis dès le début. Nous avions beau être profondément dissemblables, je n’en sentais pas moins que quelque chose de fondamental nous était commun, une sorte de blessure originaire […] : l’expérience de l’insécurité. La nature de celle-ci n’était pas la même chez toi et chez moi. Peu importe : pour toi comme pour moi, elle signifiait que nous n’avions pas dans le monde une place assurée. Nous n’aurions que celle que nous nous ferions. […]

    Répondre

Laisser une réponse