Tout homme qui marche peut s’égarer. Goethe Johann Wolfgang von