Tout deuil craint sa fin et songe avec terreur au jour où succombera sa peine. Ainsi la haine craint Bazin Hervé

Tout deuil craint sa fin et songe avec terreur au jour où succombera sa peine. Ainsi la haine craint par-dessus tout de se délivrer de soi. Elle se remord la queue.
La mort du petit cheval (1950), XIX
Citations de Hervé Bazin
Hervé Bazin

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.