Tous les autels, les uns après les autres, se sont écroulés sous nos yeux; un seul demeure, éternel, Kakuzo Okakura

Ajouter un commentaire

Tous les autels, les uns après les autres, se sont écroulés sous nos yeux; un seul demeure, éternel, celui sur lequel nous encensons notre idole suprême – nous-mêmes. Notre dieu est grand et l’ argent est son prophète.
Le Livre du Thé (1976)
Citations de Okakura Kakuzo
Okakura Kakuzo

Laisser une réponse