Tous ces faux biens qu’on envie – Passent comme un soir de mai. – Vers l’ombre, hélas! tout dé Hugo Victor

Tous ces faux biens qu’on envie
Passent comme un soir de mai.
Vers l’ombre, hélas! tout dévie.
Que reste-t-il de la vie,
Excepté d’avoir aimé!
Les Voix intérieures (1837), Soirée en mer
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.