Ton chant m’énerve, m’alanguit, et me ferait tourner la tête comme un parfum trop fort. Gautier Théophile

Ajouter un commentaire

Ton chant m’ énerve, m’ alanguit, et me ferait tourner la tête comme un parfum trop fort.
Le Roman de la momie (1856)
Citations de Théophile Gautier
Théophile Gautier

Laisser une réponse