Toi qui de quatre et de sept sans doute résultes – Pour ce quatre et ce sept laisse tout ton trac Khayyam Omar

Toi qui de quatre et de sept sans doute résultes
Pour ce quatre et ce sept laisse tout ton tracas.
Bois du vin! Mille fois déjà je le répète:
Car une fois parti, tu ne reviendras pas.
Rubayat (1958)
Citations de Omar Khayyam
Omar Khayyam

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.