Tes yeux sont revenus d’un pays arbitraire où nul n’a jamais su ce que c’est qu’un regard. Eluard Eugène Emile Paul Grindel, dit Paul

Ajouter un commentaire

Tes yeux sont revenus d’ un pays arbitraire où nul n’ a jamais su ce que c’ est qu’ un regard.
Mourir de ne pas mourir (1924)
Citations de Eugène Emile Paul Grindel, dit Paul Eluard
Eugène Emile Paul Grindel, dit Paul Eluard

Laisser une réponse