Telle est l’étroite dépendance où la parole met la pensée, qu’il n’est pas de courtisan un peu habil Rivarol Antoine Rivaroli, dit comte de

Telle est l’étroite dépendance où la parole met la pensée, qu’il n’est pas de courtisan un peu habile qui n’ait éprouvé qu’à force de dire du bien d’un sot ou d’un fripon en place, on finit part en penser.
L’Universalité de la langue française (1783)
Citations de Antoine Rivaroli, dit Rivarol
Antoine Rivaroli, dit Rivarol

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.