Telle est donc la condition humaine que souhaiter la grandeur de son pays, c’est souhaiter du mal à Voltaire François Marie Arouet, dit

Ajouter un commentaire

Telle est donc la condition humaine que souhaiter la grandeur de son pays, c’ est souhaiter du mal à ses voisins. Celui qui voudrait que sa patrie ne fût jamais ni plus grande, ni plus petite, ni plus riche, ni plus pauvre, serait le citoyen de l’ univers.
Dictionnaire philosophique portatif (1764), Patrie
Citations de François Marie Arouet, dit Voltaire
François Marie Arouet, dit Voltaire

Laisser une réponse

Telle est donc la condition humaine que souhaiter la grandeur de son pays, c’est souhaiter du mal à Voltaire François Marie Arouet, dit

Ajouter un commentaire

Telle est donc la condition humaine que souhaiter la grandeur de son pays, c’ est souhaiter du mal à ses voisins.
Dictionnaire philosophique portatif (1764), Tolérance
Citations de François Marie Arouet, dit Voltaire
François Marie Arouet, dit Voltaire

Laisser une réponse