Tartarin donna deux cents francs; l’âne en valait bien dix. C’est le prix courant des bourriquots su Daudet Alphonse

Tartarin donna deux cents francs; l’âne en valait bien dix. C’est le prix courant des bourriquots sur les marchés arabes.
Tartarin de Tarascon (1872)
Citations de Alphonse Daudet
Alphonse Daudet

3 Comments

  1. Cochonfucius janvier 23, 2012
    • Esther avril 18, 2012
      • Cochonfucius avril 19, 2012

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.