Ta tête je la veux tenir dans les mains, ferme, de mes deux mains, et jamais elle ne devra se détour Klee Paul

Ajouter un commentaire

Ta tête je la veux tenir dans les mains, ferme, de mes deux mains, et jamais elle ne devra se détourner de moi. Car dans la douleur croîtrait ma force jusqu’ à la ruine.
Journal (1957)
Citations de Paul Klee
Paul Klee

Laisser une réponse