T’ouvres le journal, ils parlent que des femmes battues, imagine la bonne femme qui prend une rouste Gourio Jean-Marie

T’ouvres le journal, ils parlent que des femmes battues, imagine la bonne femme qui prend une rouste et après elle épluche les patates sur sa photo…
Brèves de comptoir, 1988
Citations de Jean-Marie Gourio
Jean-Marie Gourio