Sur la tête de ce monde d’en bas, comme pour l’abriter du soleil, ondulant en saules, en lianes, ou Michelet Jules

Sur la tête de ce monde d’en bas, comme pour l’abriter du soleil, ondulant en saules, en lianes, ou se balançant en palmiers, les majectueuses gorgones de plusieurs pieds font, avec les arbres nains de l’isis, une forêt.
La Mer (1861)
Citations de Jules Michelet
Jules Michelet

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.