Solitaires assis sur les montagnes blanches,
Marbres de volonté, de force et de courroux,
Verhaeren Emile

Ajouter un commentaire

Solitaires assis sur les montagnes blanches,
Marbres de volonté, de force et de courroux,
Prêcheurs tenant levés vos bras à longues manches
Sur les remords ployés des peuples à genoux.
Les Moines (1886)
Citations de Emile Verhaeren
Emile Verhaeren

Laisser une réponse