Soit comme un loup blessé qui se tait pour mourir, – Et qui mord le couteau, de sa gueule qui saigne Leconte de Lisle Charles Marie René

Soit comme un loup blessé qui se tait pour mourir, – Et qui mord le couteau, de sa gueule qui saigne.
Poèmes barbares (1862)
Citations de Charles Marie René Leconte de Lisle
Charles Marie René Leconte de Lisle

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.