Si vous vous asseyiez sur un nuage, vous ne verriez pas la frontière entre un pays et un autre. Il e Gibran Khalil

Ajouter un commentaire

Si vous vous asseyiez sur un nuage, vous ne verriez pas la frontière entre un pays et un autre. Il est bien regrettable que vous ne puissiez vous asseoir sur un nuage.
Le sable et l’écume (1926)
Citations de Khalil Gibran
Khalil Gibran

Laisser une réponse