Si votre vie quotidienne vous paraît pauvre, ne l’accusez pas; accusez-vous plutôt, dites-vous que v Rilke Rainer Maria

Si votre vie quotidienne vous paraît pauvre, ne l’accusez pas; accusez-vous plutôt, dites-vous que vous n’êtes pas assez poète pour en convoquer les richesses. Pour celui qui crée, il n’y a pas, en effet, de pauvreté ni de lieu indigent, indifférent.
Lettres à un jeune poète (1929)
Citations de Rainer Maria Rilke
Rainer Maria Rilke

À lire aussi  L'opinion la plus répandue est que nous ne pourrons jamais voyager dans le futur : moi, en revanche, Espinosa Albert