Si tu n’étais pas morte… Ces mots ne dansent pas sur mon cahier, mais blessent le silence de la ma Delerm Philippe

Si tu n’étais pas morte… Ces mots ne dansent pas sur mon cahier, mais blessent le silence de la marge.
La Cinquième Saison
Citations de Philippe Delerm
Philippe Delerm