Si quelquefois l’innocent badinage – Vient en riant égayer mon ouvrage, – Quand il le faut, je suis Voltaire François Marie Arouet, dit

Si quelquefois l’innocent badinage – Vient en riant égayer mon ouvrage, – Quand il le faut, je suis très sérieux. – Mais je voudrais n’être pas ennuyeux.
La Pucelle d’Orléans (1762)
Citations de Voltaire
Voltaire