Si les scandales continuent, si les pauvres s’obstinent dans leur mauvaise humeur, l’argent finira p Bouvard Philippe

Si les scandales continuent, si les pauvres s’obstinent dans leur mauvaise humeur, l’argent finira par gâcher jusqu’au plaisir d’être riche.
Journal 1992-1996
Citations de Philippe Bouvard
Philippe Bouvard

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.