Si les mortels se décidaient à rompre avec la Sagesse et vivaient sans cesse avec moi (la folie), au Erasme

Si les mortels se décidaient à rompre avec la Sagesse et vivaient sans cesse avec moi (la folie), au lieu de l’ennui de vieillir, ils connaîtraient la jouissance d’être toujours jeunes.
L’Eloge de la folie (1508)
Citations de Erasme
Erasme