Si les hommes ne se flattaient pas les uns les autres, il n’y aurait guère de société. Vauvenargues Luc de Clapiers, marquis de

Si les hommes ne se flattaient pas les uns les autres, il n’y aurait guère de société.
Réflexions et Maximes (1746)
Citations de Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues
Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.