Si la déclamation est déjà un abus de la narration au théâtre, le chant, qui est un abus de la décla Beaumarchais Pierre Augustin Caron de

Ajouter un commentaire

Si la déclamation est déjà un abus de la narration au théâtre, le chant, qui est un abus de la déclamation, n’ est donc, comme on voit, que l’ abus de l’ abus. Ajoutez-y la répétition des phrases, et voyez ce que devient l’ intérêt.
Lettre modérée sur la chute et la critique du Barbier de Séville
Citations de Pierre Augustin Caron de Beaumarchais
Pierre Augustin Caron de Beaumarchais

Laisser une réponse