Si je pouvais laisser mes couilles à Robespierre, cela durerait encore un peu. Danton Georges Jacques

Ajouter un commentaire

Si je pouvais laisser mes couilles à Robespierre, cela durerait encore un peu.
Dans le Journal d’Aimée de Coigny.
Citations de Georges Jacques Danton
Georges Jacques Danton

Laisser une réponse