Selon ce que je connais de l’histoire, je vois que l’humanité ne saurait se passer de boucs émissair Koestler Arthur

Selon ce que je connais de l’histoire, je vois que l’humanité ne saurait se passer de boucs émissaires. Je crois qu’ils ont été de tout temps une institution indispensable.
Le Zéro et l’Infini, III, 4
Citations de Arthur Koestler
Arthur Koestler