Sans relever les yeux de son journal, d’un doigt distrait il vérifia sa braguette et ses lèvres remu Nabokov Vladimir

Sans relever les yeux de son journal, d’un doigt distrait il vérifia sa braguette et ses lèvres remuèrent avec une concentration accrue.
L’Extermination des tyrans (1977)
Citations de Vladimir Nabokov
Vladimir Nabokov

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.