Sa main s’est posée sur la poignée de porcelaine, lisse et froide sous la paume. La crémone n’est pa Robbe-Grillet Alain

Sa main s’est posée sur la poignée de porcelaine, lisse et froide sous la paume. La crémone n’est pas fermée, les deux battants sont seulement poussés.
Dans le labyrinthe (1959)
Citations de Alain Robbe-Grillet
Alain Robbe-Grillet

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.