S’il y a un amour de nous-mêmes naturellement officieux et compatissant, et un autre amour-propre sa Vauvenargues Luc de Clapiers, marquis de

Ajouter un commentaire

S’ il y a un amour de nous-mêmes naturellement officieux et compatissant, et un autre amour-propre sans humanité, sans équité, sans bornes, sans raison, faut-il les confondre?
Réflexions et Maximes (1746)
Citations de Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues
Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues

Laisser une réponse