S’il est vrai qu’à la mort on redevienne ce qu’on était avant de l’être, n’aurait-il pas mieux valu Cioran Emil Michel

S’il est vrai qu’à la mort on redevienne ce qu’on était avant de l’être, n’aurait-il pas mieux valu s’en tenir à la pure possibilité et n’en jamais bouger ? A quoi bon ce crochet ? Quand on pouvait demeurer pour toujours dans une plénitude irréalisée ?
De l’inconvénient d’être né (1973)
Citations de Emil Cioran
Emil Cioran