Qui peut, sans s’émouvoir, supporter une offense, – Peut mieux prendre à son point le temps de sa ve Corneille Pierre

Qui peut, sans s’émouvoir, supporter une offense, – Peut mieux prendre à son point le temps de sa vengeance – Et sa feinte douceur, sous un appât mortel, – Mène insensiblement sa victime à l’autel.
Médée (1635)
Citations de Pierre Corneille
Pierre Corneille