Qui ne sait se borner ne sut jamais écrire. Boileau-Despréaux Nicolas