Qui avale trop de couleuvres finit toujours par cracher du venin. Duneton Claude

Ajouter un commentaire

Qui avale trop de couleuvres finit toujours par cracher du venin.
La puce à l’oreille: anthologie des expressions populaires avec leur origine (1978)
Citations de Claude Duneton
Claude Duneton

Laisser une réponse