Quelque chose de la pâleur des livres, peut-être, avait coulé dans la chair de Jeanne, qui parlait d Lafon Marie-Hélène

Ajouter un commentaire

Quelque chose de la pâleur des livres, peut-être, avait coulé dans la chair de Jeanne, qui parlait d’ailleurs et d’autrement.
Liturgie (2002)
Citations de Marie-Hélène Lafon
Marie-Hélène Lafon

Laisser une réponse