Quelle âme fiévreuse habitait ce corps frêle ! Mauriac François

Ajouter un commentaire

Quelle âme fiévreuse habitait ce corps frêle !
L’Enfant chargé de chaînes (1913)
Citations de François Mauriac
François Mauriac

Laisser une réponse