Que messieurs les assassins commencent est une des paroles les plus misérables qu’on ait pu prononce Bernard Paul, dit Tristan

Ajouter un commentaire

Que messieurs les assassins commencent est une des paroles les plus misérables qu’ on ait pu prononcer. Le plus coupable n’ est pas celui qui commence, mais celui qui continue.
Secrets d’Etat (1908)
Citations de Paul, dit Tristan Bernard
Paul, dit Tristan Bernard

Laisser une réponse