Que les tristes pensers où votre âme s’abîme, – Ne vous empêchent pas de prévenir son crime. Mairet Jean de

Que les tristes pensers où votre âme s’abîme, – Ne vous empêchent pas de prévenir son crime.
Soliman, II, 8
Citations de Jean de Mairet
Jean de Mairet