Que je maudis mon incroyable bêtise, qui m’a si souvent donné l’air vil et coupable, quand je n’étai Rousseau Jean-Jacques

Que je maudis mon incroyable bêtise, qui m’a si souvent donné l’air vil et coupable, quand je n’étais que sot et embarrassé!
Les Confessions (édition posthume 1782-1789)
Citations de Jean-Jacques Rousseau
Jean-Jacques Rousseau