Que des femmes aient été condamnées parce qu’elles avaient osé porter des habits d’homme, c’est déjà Leblanc Louise

Que des femmes aient été condamnées parce qu’elles avaient osé porter des habits d’homme, c’est déjà aberrant, mais le comble, c’est qu’elles l’aient été par des hommes qui portaient la robe.
Croque-messieurs
Citations de Louise Leblanc
Louise Leblanc

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.