Quand vous m’avez donné la vue, mes yeux se sont ouverts sur un monde plus beau que je n’avais révé Gide André

Ajouter un commentaire

Quand vous m’ avez donné la vue, mes yeux se sont ouverts sur un monde plus beau que je n’ avais révé qu’ il pût être oui vraiment, je n’ imaginais pas le jour si clair, l’ air si brillant, le ciel si vaste.
La Symphonie pastorale (1919)
Citations de André Gide
André Gide

Laisser une réponse