Quand une civilisation atteint son point de perfection, elle devient une gigantesque machine, incapa Wul Pierre Pairault, dit Stefan

Ajouter un commentaire

Quand une civilisation atteint son point de perfection, elle devient une gigantesque machine, incapable de progrès, et dont tous les membres ne sont plus que des rouages sans pensée.
Oms en série (1957)
Citations de Pierre Pairault, dit Stefan Wul
Pierre Pairault, dit Stefan Wul

Laisser une réponse