Quand un ouvrage sent la lime, c’est qu’il n’est pas assez poli; s’il sent l’huile, c’est qu’on a tr Joubert Joseph

Quand un ouvrage sent la lime, c’est qu’il n’est pas assez poli; s’il sent l’huile, c’est qu’on a trop peu veillé.
Pensées (1774-1824)
Citations de Joseph Joubert
Joseph Joubert