Quand on me pose la question: «M’aimes-tu?» je me sens coupable. Je m’en veux de ce reproche qu’on m Archambault Gilles

Quand on me pose la question: «M’aimes-tu?» je me sens coupable. Je m’en veux de ce reproche qu’on me fait. Et du coup, je n’aime plus. Pour quelques instants.
Les plaisirs de la mélancolie
Citations de Gilles Archambault
Gilles Archambault

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.