Quand on aime une femme laide, il n’y a pas de raison que cela cesse. Au contraire, on l’aimera de p Guitry Sacha

Quand on aime une femme laide, il n’y a pas de raison que cela cesse. Au contraire, on l’aimera de plus en plus puisque, si la beauté s’altère avec le temps, la laideur, elle, s’accentue.
Citations de Sacha Guitry
Sacha Guitry